Les contraceptifs d’urgence, également appelés pilules du lendemain, sont une méthode de contraception particulière destinée à éviter une grossesse après un rapport sexuel à risque. La contraception d’urgence est indiquée pour les situations d’abus sexuel, de rupture du préservatif ou en cas d’échec d’autres méthodes contraceptives. Mais alors, comment fonctionne-t-elle ?

De quoi sont faits les contraceptifs d’urgence ?

Pour bien comprendre le fonctionnement de la contraception d’urgence, il est essentiel de bien connaître les contraceptifs d’urgence eux-mêmes.

femme et contracetion d'urgence
La contraception d’urgence repose sur la pilule du lendemain. Destinée à la gent féminine, elle permet de rattraper le tir en évitant une grossesse non planifiée à la suite d’un rapport sexuel non protégé. Elle s’avère très efficace lorsqu’elle est utilisée 72 à 120 heures après le coït à risque. Plus besoin de s’inquiéter !

Plusieurs méthodes et différentes substances peuvent être utilisées comme contraceptifs d’urgence. La plus connue est la pilule au lévonorgestrel, mais on peut également utiliser l’ulpristal, le méloxican (un anti-inflammatoire) ou un dispositif intra-utérin au cuivre. Ce dernier s’avère le plus efficace.

En général, la pilule du lendemain contient des hormones similaires aux contraceptifs oraux, mais à des doses beaucoup plus élevées.

Quel est le mode d’action des contraceptifs d’urgence ?

Les accidents se produisent dans tous les domaines de la vie, y compris le sexe. La contraception d’urgence peut vous donner une seconde chance d’éviter une grossesse après des relations sexuelles non protégées. Les pilules contraceptives d’urgence n’interrompent pas la grossesse et ne constituent donc pas du tout un traitement abortif.

La pilule contraceptive d’urgence agit sur la base du moment du cycle menstruel dans lequel se trouve la femme. En d’autres termes, l’effet de la prise n’est pas toujours le même, même s’il poursuit toujours le même objectif: éviter une grossesse non désirée.

Si vous êtes dans les premiers jours du cycle menstruel, la pilule du lendemain empêchera le follicule de mûrir. Cela implique qu’il n’y aura plus d’ovule à fertiliser, évitant ainsi une grossesse. Dans le cas où l’ovule est déjà mature, la pilule contraceptive d’urgence aura pour effet d’empêcher l’ovulation.

En outre, cette pilule peut entraîner des modifications de la glaire cervicale, ce qui gênera le passage des spermatozoïdes à travers le col de l’utérus. Elle peut également modifier la paroi de l’utérus, empêchant ainsi l’implantation de l’ovule fécondé.

Quand la contraception d’urgence est-elle efficace ?

La contraception d’urgence peut prévenir une grossesse dans 95% des cas voire plus lorsqu’elle est utilisée dans les cinq jours suivant le rapport sexuel à risque. Les méthodes de contraception d’urgence peuvent être utilisées en dernier recours pour éviter une grossesse non planifiée, par exemple après un rapport sexuel non protégé, une rupture du préservatif ou en cas d’échec d’une autre méthode de contraception..

La pilule d’urgence doit être prise dès que possible après un rapport sexuel non protégé. Selon le type de pilule d’urgence, vous devez la prendre dans les 72 ou 120 heures suivant une relation sexuelle non protégée. Ces contraceptifs sont très efficaces s’ils sont pris avant l’ovulation.

Idéalement, vous devriez prendre la pilule 12 heures après une relation sexuelle non protégée. Si elle est prise plus de 24 heures après le rapport sexuel, son efficacité diminue. Après avoir utilisé le contraceptif d’urgence, vous devez utiliser une autre méthode de contraception pendant le reste du cycle menstruel pour vous protéger si vous ne souhaitez pas devenir enceinte.

Il est très important que la femme utilise la pilule du lendemain uniquement en cas d’urgence plutôt que comme moyen de contraception. Les femmes ayant des rapports sexuels avec une certaine fréquence peuvent avoir recours à d’autres méthodes contraceptives telles que les préservatifs, les stérilets et la pilule.