L’IREPS en Nouvelle-Aquitaine est une association à but non lucratif régie par la loi 1901. Elle assure des missions de service public répondant à la politique de santé publique qui s’applique tant au niveau régional qu’au niveau local. Visant la santé et le bien-être pour tous les Néo-Aquitains, l’IREPS a pour objectif de promouvoir la santé et l’éducation pour la santé, le tout en réduisant les inégalités sociales. Découvrez dans cet article les rôles et objectifs de l’association.

Présentation de l’IREPS

L’IREPS-NA (Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé Nouvelle-Aquitaine) est une association membre d’un réseau national constitué de 26 instances régionales. Fédérant toutes les IREPS en France, la FNES est une fédération dont la création fait suite à la Charte d’Ottawa (OMS 1986), une initiative visant à la promotion et à l’éducation pour la santé. Outre ses représentations régionales, la FNES (Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé) fédère 800 professionnels issus de domaines variés et des milliers d’administrateurs bénévoles issus de tous les secteurs.

Comme les 25 autres instances régionales, l’IREPS Nouvelle-Aquitaine respecte une directive commune tirée de la Charte d’Ottawa. La vocation de l’association est alors de promouvoir la santé, le bien-être physique, psychologique et social, le tout sans aucune discrimination ni stigmatisation sociale. Pour cela, elle applique une démarche positive qui respecte les choix et les possibilités de chacun, tout en tenant en compte des contraintes des plus populations les plus défavorisées.

S’inscrivant dans la politique nationale de santé, l’IREPS-NA intervient auprès de la population néo-aquitaine pour lui offrir la possibilité de faire ses propres choix dans le domaine de la santé. Elle collabore également avec les professionnels de santé et les décideurs pour créer un climat favorable à la santé et au bien-être de tous.

Dordogne en Nouvelle-Aquitaine

Les missions de l’IREPS-NA

Toutes les missions de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine s’appuient sur les textes internationaux en matière de santé, tels que la Charte d’Ottawa de l’OMS et, plus récemment, la Déclaration de Shanghai en 2016. Pour ce faire, elle s’efforce de respecter les principes du développement durable pour la promotion de la santé :

  • approche globale et non discriminatoire de la santé ;
  • respect des groupes ethniques et de chaque individu ;
  • approche participative pour favoriser le rapprochement entre les populations ;
  • respect des valeurs démocratiques ;
  • maintien de l’équité sociale dans toutes les interventions ;
  • respect de l’environnement.

En Nouvelle-Aquitaine, l’IREPS intervient sur l’ensemble de la région et possède 12 antennes réparties sur les départements. Tout en servant d’intermédiaire entre les décideurs et les individus, elle offre une ressource aux acteurs favorisant l’éducation pour la santé. C’est donc à l’instance régionale d’adapter son approche en fonction des projets. Cela lui permet d’apporter plus de pertinence et de cohérence dans son appui et ses actions de santé.

Les activités principales de l’IREPS-NA

Tout comme les autres instances régionales, l’association IREPS-NA propose une intervention à différents niveaux en fonction des besoins de la collectivité concernée :

  • des séances de conseil personnalisé pour la réalisation des projets ;
  • des formations ou échanges de bonnes pratiques dans le domaine de l’éducation pour la santé ;
  • des projets en partenariat avec les collectivités ;
  • des diagnostics et enquêtes visant à accompagner les décideurs dans la prise de décisions en matière de promotion de la santé ;
  • l’appui au développement de projets de recherche en matière de santé publique ;
  • l’offre de documentation et d’outils à destination de tous les acteurs du secteur de la santé ;
  • une plateforme en ligne pour la recherche d’informations santé.
Diagnostics et enquêtes menées par l’IREPS

L’offre de formations

L’IREPS en Nouvelle-Aquitaine organise régulièrement des formations et des accompagnements sur mesure dans ses locaux sis 6 Quai de Paludate, sur Bordeaux. Cette initiative vise notamment à promouvoir les projets de santé en matière de l’alimentation et de la santé environnementale.

Le centre de ressources de l’IREPS-NA

L’IREPS-NA a implanté des centres de ressources documentaires et pédagogiques sur les 12 départements de la région. Ces sites offrent aux professionnels des documents de différents formats autour de la santé, en particulier de la nutrition : ouvrages, documents de diffusion, outils d’intervention, guides méthodologiques, bibliographies…

Des prestations de conseil personnalisé

L’IREPS mobilise également des chargés de projets à la demande des collectivités et de différents types de structures. Les cibles de cette offre sont très diverses, qu’il s’agisse d’établissements de type crèches, de structures professionnelles (entreprises ou associations) ou de groupes de personnes à mobilisation réduite.

La composition de l’IREPS-NA

L’IREPS en Nouvelle-Aquitaine est composée :

  • d’une Assemblée générale (une réunion annuelle), constituée de tous les adhérents de l’association ;
  • d’un Conseil d’administration (trois réunions annuelles), composé quant à lui de 24 membres issus des trois régions qui ont autrefois composé la Nouvelle-Aquitaine ;
  • du Bureau que le Conseil d’administration a constitué à l’aide de 9 de ses membres ;
  • d’un Conseil scientifique constitué en 2018, qui se charge de questions liées aux projets de développement, d’innovation et de recherche ;
  • d’un Conseil de proximité qui vise à appliquer l’approche départementale de l’IREPS. Pour ce faire, l’association réunit régulièrement ses adhérents pour évaluer  les besoins locaux en matière de santé. Chaque département en Nouvelle-Aquitaine possède donc son propre conseil de proximité géré par l’antenne départementale.

En Nouvelle-Aquitaine, l’IREPS mobilise une équipe de 60 salariés qui interviennent sur l’ensemble des 12 départements. La gestion et la prise de décisions sont effectuées par service afin de favoriser la collaboration entre les antennes départementales et garantir la cohérence au niveau régional. Cette approche est d’ailleurs associée à une organisation territoriale afin de positionner des représentants de proximité sur tous les départements.