Les organismes de formation sont légion en France. Ils ont pour objectif de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à des formations adaptées, de qualité et cela sur l’ensemble du territoire. Que l’on soit étudiant, salarié, à la recherche d’un emploi ou en réorientation professionnelle, il est important de se former en continu. Parce que le monde du travail est en perpétuelle évolution, parce que les métiers de demain ne sont pas nécessairement les métiers d’aujourd’hui.

La filière de la santé est une filière intemporelle. Même si les pratiques évoluent, nous aurons toujours besoin de médecins, d’infirmiers, de spécialistes, d’ostéopathes, de psychologues, … Se former aux métiers de la santé est un gage de pérennité, une assurance pour les années à venir.

Au-delà des filières étudiantes traditionnelles, quelles sont les solutions existantes pour intégrer la filière médicale ? Les organismes de formation dans ce domaine sont une réponse pertinente à cette interrogations. Mais l’offre est-elle réellement exhaustive et accessible en France ?

Au 30 mai 2018, la France compte 91 541 organismes capables de dispenser une formation, parmi lesquels 4 988 sont dédiés au domaine de la santé, ce qui représente tout de même presque 5,5% du total. Il peut s’agir d’académies dédiées à la chirurgie, à la dentisterie ou encore aux soins palliatifs. D’autres centres peuvent être spécialisés dans la médecine traditionnelle chinoise ou dans l’orthodontie. Le shiatsu, le domaine paramédical ou encore la préparation en pharmacie font également partie des sujets qu’abordent ces différents organismes.

Organismes réellement actifs en 2018

Il semblerait toutefois que tous les organismes ne soient pas actifs parmi ces presque 5 000 établissements :

  • – Un peu plus d’1 établissement sur 5 n’aurait en effet reçu aucun stagiaire.
  • – A côté de cela, les petits organismes (ceux ayant reçu moins de 100 stagiaires) représentent environ 4 centres de formation sur 10.
  • – Un ratio similaire est à associer aux organismes de taille importante, ceux ayant accueilli plus de 1 000 élèves.

Au niveau des heures dispensées en 2018 et toujours à fin mai, on peut constater :

  • – Qu’en toute logique par rapport au nombre de stagiaires, 1 centre sur 5 n’a effectué aucune heure de formation.
  • – Que presque 45% des organismes a dispensé plus de 1 000 heures de formation vers ses élèves.

Conclusion

La réponse à la question posée plus haut est positive. Oui, les organismes de formations dans le domaine de la santé sont bien présents en France. Ils adressent des sujets aussi variés qu’éclectiques car la santé est un sujet des plus vastes.

Mais ces organismes sont encore sous-utilisés en France, en témoigne les près de 20% d’établissement qui n’ont jamais été sollicités. La bonne nouvelle étant que pour les personnes désireuses de se former, l’offre est plutôt conséquente et accessible. Il serait alors dommage de s’en priver.

Source : data.gouv.fr. Les chiffres précisés sur cette page correspondent à une extraction en date du 30/05/2018 et sont donc susceptibles de varier dans le temps (https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-publique-des-organismes-de-formation-l-6351-7-1-du-code-du-travail/#_)