Si la méthode Pilates a tout d’abord séduit les danseurs professionnels, danseurs avec qui Joseph Hubertus Pilates a directement travaillé pendant de nombreuses années, ce n’est pas un hasard. Au carrefour de la musculation, du yoga et de la rééducation posturale, le Pilates cisèle un corps ferme, tonique, gainé, mais surtout une silhouette fuselée où les muscles ayant travaillé dans leur longueur ne gonflent pas comme dans un travail de renforcement musculaire classique, mais au contraire s’allongent, s’étirent tout en se raffermissant pour donner au corps une allure affinée qui sera parfaitement mise en valeur par un port de tête impeccable et une posture irréprochable. Zoom sur tous les bienfaits de cette grande méthode pour votre ligne !

Pilates et auto-grandissement : le secret d’une ligne fine

L’un des grands principes de la méthode Pilates réside dans la notion d’auto-grandissement. Oui, bon, d’accord.. Et sinon, ça veut dire quoi ? Imaginez en vous mettant debout que votre coccyx est allongé vers le bas, entre vos talons, tandis que le sommet de votre tête est étiré vers le plafond. Oui, c’est exactement ça : vous tenez votre tête plus haute, vous vous tenez plus droit, et vous reprenez conscience de votre axe qui s’allonge, et qui s’allonge encore et toujours un peu plus. Et que se passe-t-il immanquablement lorsque l’on se redresse, que l’on s’auto-grandit ? La taille s’affine instantanément, le ventre s’aplatit sans même avoir à contracter les abdominaux et ce tout simplement parce que les organes internes peuvent reprendre leur place (à savoir contre la colonne vertébrale et non pas en avant du nombril comme lorsque l’on se tient voûté), les épaules s’ouvrent et la poitrine se redresse. Car oui, avoir une jolie silhouette déliée n’est pas qu’une histoire de poids sur la balance. La silhouette, c’est avant tout une histoire de posture, de placement du corps dans l’espace, de façon de bouger. La silhouette est affaire de fluidité. « Après 10 séances, vous sentez la différence » disait le fondateur de la méthode, Joseph Pilates. Et c’était bien de cet allongement de la posture dont il parlait, de cet auto-grandissement qui s’acquiert très rapidement et donne tout de suite la sensation de s’être affinée et allégée, l’impression d’avoir un corps de danseuse classique, élégant et aux mouvements harmonieux.

Pilates et auto-agrandissement
Pilates et auto-agrandissement : le secret pour une silhouette affinée

Un ventre absolument plat grâce au « Centre » de la méthode la Pilates

Le « Centre » ? Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? Ce que l’on appelle le Centre en Pilates correspond à la force abdominale profonde. Joseph Pilates l’appelait même « la centrale d’énergie », c’est dire toute la puissance que sa méthode cherche à développer. Et comment acquérir cette tenue abdominale exceptionnelle ?

Tout simplement par un travail basé exclusivement sur la profondeur, chose qui passe par un bon recrutement musculaire. Bon, ça devient technique, mais n’ayez aucune crainte, c’est en réalité très simple ! Il y a 3 grands groupes musculaires abdominaux : les grands droits, les obliques et le transverse. Lorsque l’on fait des abdominaux classiques (les fameux crunchs) ce sont seulement les grands droits qui sont mis à contribution. Or ces derniers sont les plus superficiels des muscles abdominaux. Et, faites l’expérience, couchez-vous au sol avec les jambes pliées et les pieds à plat à la largeur des hanches, mettez les mains derrière la tête, et en expirant, décollez votre buste sans tirer sur la nuque. Que se passe-t-il ? Vos abdominaux se contractent en effet mais vous voyez aussi qu’ils poussent vers le haut. C’est pour cette raison d’ailleurs que les amateurs de musculation ont des tablettes de chocolat de face, mais une bedaine de profil à cause de ces abdominaux superficiels qui ont gonflés.

Le Pilates fonctionne différemment car il cherche à travailler exclusivement le transverse, le plus profond mais également le plus bas. Le muscle transverse fait tout le tour de votre bas ventre. Et ça tombe bien, car si vous regardez avec attention, c’est bien entre le pubis et le nombril que le petit bidon a tendance à se profiler. Pour avoir accès à ce transverse et le recruter dans le travail fait en Pilates, il va falloir contracter le plancher pelvien tout en aspirant le nombril vers la colonne vertébrale. Et tout ça, c’est le Centre, « la centrale d’énergie », la clé vers le transverse, le seul muscle abdominal qui fait le ventre impeccablement plat et qui (petite cerise sur le gâteau) protégera vos lombaires dans les mouvements de votre quotidien. Joseph Pilates disait qu’« après 20 séances, vous voyez la différence ». Eh bien cette différence qui se voit, c’est votre ventre, devenu admirablement tonique.

A la recherche du ventre plat
A la recherche du ventre plat

Un corps ferme et ciselé grâce à la précision du Pilates

Des bras ciselés et des triceps qui ne pendouillent plus, des cuisses toniques et fuselées, des fesses remontées et rebondies, les actrices en vogue aujourd’hui ne s’y sont pas trompées, et soucieuses de leur image, elles ont vite compris que pour garder un corps impeccable, le Pilates était le secret. Car la méthode se base sur la compréhension du corps, la précision du geste et la fluidité du mouvement. Cette exigence dans la précision permet de cibler parfaitement le ou les muscle(s) à impliquer dans le travail, et donc à se concentrer exclusivement sur eux. Et c’est bien cette concentration qui fait la différence, car en étant pleinement à ce que l’on fait, l’efficacité du travail est décuplée (concept qui fonctionne d’ailleurs dans de très nombreux domaines).

De fait, inutile à présent d’aller suer des grosses gouttes en s’agitant dans tous les sens dans un cours d’aérobic. Allongez-vous, toujours les pieds à plat à la largeur des hanches, et sur 10 expirations, tendez votre jambe à l’oblique jusqu’au pied pointé sans que rien autour dans votre corps ne soit perturbé. Soyez pleinement dans votre jambe, dans son alignement par rapport à l’axe de la hanche, dans la longueur que vous cherchez à mettre lors de son extension, comme si avec votre pointe de pied vous vouliez aller toucher le mur en face. Visualisez votre muscle quadriceps qui s’engage et qui se contracte en se plaquant et en s’allongeant contre l’os du fémur…

Voilà bien le secret des muscles fermes mais surtout fuselés, presque dessinés avec harmonie et élégance. C’est cette musculature profonde travaillée avec tant de précision, d’application et de conscience. Et c’est bien ce que disait Joseph Pilates pour terminer : « après 30 séances, vous avez un corps tout neuf » !