Si le ronflement vous nuit et vous empêche de bien dormir, vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation. Les données de recherches montrent qu’au moins une femme sur quatre et près de 45% des hommes ronflent constamment. En outre, 10% des personnes qui ronflent, estime que le ronflement (dont le bruit peut atteindre 95 décibels, voire 100) a nui à sa relation avec son partenaire. Dans ce contexte, trouver une très bonne solution anti-ronflement urge. Cela dit, comment arrêter de ronfler ? Quelles sont meilleures solutions anti-ronflement ?

Découvrez la solution anti-ronflement AirSnore, déjà plus de 80 000 adeptes

Qu’est ce que le ronflement ?

Un phénomène plutôt préoccupant

AirSnore, solution anti-ronflement efficace

Émission sonore désagréable pendant le sommeil, le ronflement également appelé ronchopathie, est plus un problème social pour l’entourage que pour le ronfleur. Cependant, cette situation loin d’être anodine, peut être le précurseur d’une maladie potentiellement grave : l’apnée du sommeil.

Intensité et déclencheurs connus

De l’avis des spécialistes, le son caractéristique du ronflement est compris entre 45 et 95 décibels et résulte de la vibration des tissus mous du palais, de la langue ou du larynx. Pendant le sommeil, les muscles et les tissus conjonctifs de cette zone se relâchent. Par conséquent, l’air qui entre et sort les déplace constamment, ce qui les fait vibrer.

Le son émis pendant le ronflement varie en fonction des tissus qui vibrent. Si ce sont les tissus mous de la cavité nasale ou des voies nasales qui vibrent, on a un son nasal dont l’intensité est faible (45 à 60 décibels). D’autre part, si le palais ou la langue vibre, il en résulte un son œsophagien plus fort (jusqu’à 95 décibels) qui perturbera davantage l’entourage.

Nécessité de trouver une solition anti-ronflement
Le ronflement n’est pas anodin. En plus de pertuber le sommeil, il peut cacher une maladie grave dénommée apnée du sommeil. Il s’avère nécessaire de trouver rapidement la solution anti-ronflement idoine.

Toutefois, dans la plupart des cas, c’est une vibration multizone qui déclenche le ronflement. Le ronflement peut survenir en cas de :

  • amygdales élargies
  • courbure du septum nasal
  • étroitesse des passages nasaux ou pharyngaux
  • luette allongée,
  • malocclusion,
  • obésité.
  • présence de polypes dans le nez

Facteurs de risque

Les facteurs et maladies qui réduisent le tonus des muscles du pharynx contribuent au ronflement. Ce sont :

  • l’arrêt de la menstruation chez la femme
  • l’insuffisance de sommeil
  • la consommation d’alcool
  • la consommation de somnifères
  • la fatigue
  • la réduction de la fonction thyroïdienne
  • le tabagisme
  • le vieillissement.

Conséquences graves

Des chercheurs italiens sont arrivés à la conclusion que le ronflement chronique provoque des modifications destructrices dans le cerveau. Il s’ensuit une réduction de la quantité de matière grise, ainsi qu’une réduction considérable des capacités mentales. Il importe de rechercher rapidement une solution anti-ronflement efficace afin de se prémunir de ces graves dommages..

Ronflement sévère
Lorsqu’il est chronique, le ronflement peut provoquer des modifications altérant les capacités mentales.

Comment arrêter de ronfler ?

De l’avis des professionnels, le ronflement survient lorsqu’une personne ne respire plus par le nez, mais par la bouche. Face à cette situation, le voile du palais commence à bouger, ce qui crée une vibration accompagnée de sons désagréables. L’entourage souffre de ce phénomène, mais les ronfleurs ne sont pas épargnés.

En effet, cette maladie inhibe l’apport d’oxygène au cerveau, ce qui empêche sa ventilation normale et un apport sanguin suffisant. Ces problèmes entraînent une augmentation de la pression artérielle et, par conséquent, l’apparition d’accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques. Savoir comment arrêter de ronfler est donc primordial.

En l’absence d’une complication grave, vous pouvez prendre des initiatives personnelles pour arrêter de ronfler. Prendre, par exemple, votre dîner trois à quatre heures avant d’aller dormir vous évitera de prendre du poids. De l’avis des médecins, les personnes en surpoids sont plus susceptibles de ronfler que les autres. Il est également conseillé d’éviter de prendre de l’alcool avant le coucher. Ce composé détend les muscles du nasopharynx et augmente par la même occasion le ronflement. Evitez de fumer la nuit, car la cigarette irrite la gorge et peut donc augmenter le ronflement.

Dans la lutte contre le ronflement, le sport et un mode de vie actif sont une solution de poids. La course à pied est considérée comme l’un des moyens les plus efficaces pour venir à bout de cette maladie. De l’avis des médecins, la gymnastique et la natation vous débarrasseront non seulement le ronflement, mais amélioreront également votre santé et votre qualité de vie.

Il existe également des oreillers anti-ronflement, des bracelets électroniques, des ceintures et d’autres dispositifs anti-ronflement, mais leur efficacité est parfois controversé. Par conséquent, un mode de vie sain et le recours à des spécialistes aideront à prévenir non seulement le ronflement, mais également de nombreux autres problèmes de santé.

Vous savez maintenant comment arrêter de ronfler.

Notre avis sur les sprays employés comme solution anti-ronflement

Ces médicaments à livraison rapide augmentent le tonus du voile du palais, de la luette et des amygdales. Le ronflement survient parce que le voile du palais s’affaisse durant le sommeil. Avec la respiration nasale, le palais vibre et le ronflement s’installe. Le spray anti-ronflement cible cet affaissement.

Le principe des médicaments contre le ronflement repose sur le fait qu’ils soulagent l’enflure et l’inflammation des tissus muqueux, réduisent légèrement leur volume et facilitent ainsi la respiration.

L’utilisation de produits locaux à base d’huiles naturelles et de vitamines facilite la respiration et réduit les risques de ronflement. La solution la plus simple consiste à utiliser des gouttes et des vaporisateurs nasaux à action anti-œdème et anti-inflammatoire. En y incluant des corticostéroïdes, le traitement du ronflement est effectué dans un court laps de temps.

Ces médicaments à livraison express aident en agissant directement sur la muqueuse nasopharyngée. Ils gardent l’humidité et réduisent les vibrations du voile du palais. Ensuite, la circulation d’air dans le nez est rétablie et cet effet persiste toute la nuit.

En règle générale, ces sprays sont utilisés lors des voyages. Ils sont parfaits pour les longs vols, les trajets en train et les voyages d’affaires. Leur effet dure une semaine. Une utilisation prolongée ne produit pas d’effet cumulatif. Et, bien sûr, il ne s’agit que d’un traitement symptomatique temporaire. De tels produits vendus à prix raisonnables n’ont aucun effet thérapeutique mais soulagent beaucoup.

Le spray est compact, vous pouvez donc l’emporter avec vous lors de tout voyage. Le médicament acheté combat efficacement la maladie, mais son action est de courte durée. Il doit donc être utilisé immédiatement avant le coucher. La base du médicament : des ingrédients à base de plantes, qui améliorent la tonicité du palais, à la suite de quoi le ronflement est considérablement réduit ou complètement arrêté.

Découvrez la solution anti-ronflement AirSnore, déjà plus de 80 000 adeptes

Long voyage
Au cours des longs voyages, vous pouvez emporter avec vous un très compact spray anti-ronflement.

Éviter de dormir sur le dos : est-ce là une solution anti-ronflement ?

Très souvent, le ronflement survient quand on dort sur le dos. Dans cette position, les dépôts graisseux situés dans la paroi pharyngée postérieure exercent une forte pression sur les voies respiratoires. En évitant de dormir sur le dos, certains patient peuvent réduire, voire éliminer complètement leur ronflement. Pour qu’un dormeur n’occupe pas cette position qui aggrave le ronflement, on peut mettre un petit coussin sous son dos. De l’avis des spécialistes du sommeil, ce coussin veillera à ce qu’il dorme sur le côté. On peut aussi faire une poche à l’arrière du pyjama et y mettre une pomme, une noix ou un petit caillou. Lorsque le patient se mettra sur le dos, cet objet le gênera et il apprendra à dormir sur le côté.

Les Suédois sont allés encore plus loin et ont développé un lit intelligent qui ne permet pas à la personne qui dort dessus de ronfler. Lorsque les capteurs intégrés au lit détectent un ronflement, la tête de lit se lève et le ronflement cesse. Les ronfleurs les plus inventifs ou peut-être leurs conjoints ont trouvé une autre solution à ce problème : entre les omoplates, une balle de tennis est attachée ou placée dans une poche spéciale. Bon gré mal gré, le ronfleur apprendra à dormir sur les côtés ou sur le ventre.

Les bandeaux anti-ronflement : une solution anti-ronflement efficace

L’outil est largement utilisé dans les sports de compétition. Des solutions analogues sont utilisées depuis longtemps avec succès par les joueurs de football et de volley-ball lors de compétitions afin de mieux respirer. Ces bandeaux à livraison express se présentent sous la forme de bandes imbibées de médicament, qui sont collées à la surface du nez. Les pansements améliorent la respiration à cause de l’effet du médicament sur les conduits nasaux et les sinus. Ces derniers se dilatent, permettant à l’air de circuler librement dans les voies respiratoires. De l’avis des spécialistes, c’est un système de traitement du ronflement qui devient de plus en plus populaire.

Les filtres nasaux

En raison de leur conception particulière, les filtres nasaux augmentent le volume d’air inhalé. À l’intérieur de l’appareil se trouve une turbine à cinq pales qui aspire plus d’air que pendant une respiration normale. Le corps reçoit ainsi plus d’oxygène, ce qui peut atténuer le ronflement.

De l’avis des experts, ce filtre acheté à la pharmacie redresse le cartilage nasal courbé et restaure la respiration. Le processus est absolument indolore. Il est inséré dans la narine et fixé avec un petit crochet à la paroi du nez. Il maintient le cartilage dans la position correcte. Il guérit le ronflement chez les femmes et les hommes et convient aux nez de toutes formes et tailles.

Les gouttières anti-ronflement

Les appareils anti-ronflement disponibles dans le commerce sont parfois appelés amplificateurs de la respiration nasale. Ces gouttières nasales peuvent renforcer la structure externe nasale et prolonger l’étirement pour réduire le ronflement en offrant un soulagement temporaire pour la respiration nasale. Cependant, l’utilisation continue de ces gouttières nasales n’est pas très pratique. De plus, comme les défauts que soulagent ces orthèses ne sont pas présents chez tous les patients qui ronflent, elles ne marchent pas pour tout le monde. Par conséquent, le traitement de la pathologie sous-jacente qui cause le ronflement doit être prioritaire.

Les dispositifs intra-oraux

Ces solutions anti-ronflement sont des dispositifs qu’on place dans la bouche pendant le sommeil. Il existe un grand nombre de modèles de ce type d’appareils. Certains irritent mécaniquement le palais et en accentuent le tonus. D’autres maintiennent la mâchoire inférieure en place et l’empêchent de reculer.

Certains appareils dentaires aident à ouvrir les voies respiratoires en amenant la langue vers l’avant pendant sommeil. Ces orthèses doivent être insérées dans la bouche toutes les nuits pendant le sommeil et chaque moule dentaire est fabriqué spécialement pour un patient donné.

Le principe de leur action est de pousser un peu la mâchoire inférieure vers l’avant pendant le sommeil pour éviter l’obstruction du pharynx et les vibrations excessives. De l’avis des professionnels, l’applicateur oral peut être considéré comme une alternative à l’intervention chirurgicale.

Dormir avec quelque chose dans la bouche est assez problématique, et ces appareils ont un prix qui varie entre 100 et 300 dollars. De plus, les dispositifs intra-oraux ne sont efficaces que lorsque le ronflement n’est pas complexe.

Chirurgie, radicale solution anti-ronflement
Deux types d’interventions chirurgicales aident à arrêter de ronfler. Il s’agit de l’uvulopalatoplastie assistée par laser et de la somnoplastie.

Les interventions chirurgicales

Il existe deux options chirurgicales principales: l’élimination du défaut anatomique conduisant au ronflement ou l’élimination de la matière plastique du palais. Les chirurgies plastiques du palais sont réalisées, soit par cautérisation au laser ou par une exposition ponctuelle au froid.

L’uvulopalatoplastie assistée par laser (LAUP) utilise un laser pour raccourcir la luette. À mesure que les incisions guérissent, les tissus environnants se durcissent pour éliminer les vibrations qui déclenchent le ronflement.

Les implants palataux sont de petits implants en plastique qu’on insère dans le voile du palais. Ils empêchent le voile du palais de s’effondrer d’une manière qui puisse causer le ronflement. La somnoplastie utilise une radiofréquence faible pour nettoyer la luette et les tissus mous qui vibrent pendant le ronflement. L’intervention est réalisée sous anesthésie locale et dure environ 30 minutes.

Après une chirurgie plastique du palais, le patient ressent une douleur pendant un certain temps. De plus, cette technique n’est efficace que sur les formes légères de ronflement. Les interventions lourdes comportes des dangers comme les saignements postopératoires.

Les systèmes CPAP

Ces appareils sont connus sous l’abréviation CPAP (Pression positive continue des voies respiratoires). C’est une technique qui a été proposée en 1981 par un médecin australien, du nom de Sullivan. L’appareil semble assez effrayant. Il comporte de nombreux tubes et un masque qu’on doit porter sur le visage pendant le sommeil. Bien sûr, il est très problématique de dormir dans de telles conditions, mais le système CPAP n’est utilisé que dans les cas graves, lorsque d’autres méthodes se sont révélées inefficaces.

De l’avis des experts, cette thérapie est une référence chez les personnes souffrant de ronflement. C’est une solution mécanique et un système fonctionnel, qui aide à réguler la qualité de l’air respiré en maintenant ouvertes les voies respiratoires pendant le sommeil.

Ces dispositifs compriment l’air de la pièce pour produire un flux d’air à grande vitesse. La pression positive générée par les dispositifs garantit que les voies respiratoires supérieures restent ouvertes. Ces appareils empêchent les interruptions respiratoires, les ronflements et les chutes d’oxygène. En conséquence, la fatigue, la somnolence et la nervosité sont améliorées.

Bien que ces appareils soient généralement utilisés à la maison, on peut les utiliser pendant un voyage. Certains de ces appareils ont une alimentation universelle qui permet une commutation automatique entre 110 et 240V. Ils peuvent également être utilisés dans des véhicules en utilisant des adaptateurs spéciaux.

La perte de poids : solution anti-ronflement de référence ?

Le ronflement est observé aussi bien chez les personnes en surpoids, que chez les personnes minces. Cependant, les personnes en surpoids sont plus susceptibles d’avoir un problème de ronflement que celles qui sont minces. La graisse qui se trouve dans la région du cou des personnes ayant un excès de poids perturbe le flux d’air dans les voies respiratoires. Cela provoque un essoufflement et conduit au ronflement. Par conséquent, tout traitement du ronflement est plus efficace s’il est accompagné d’une perte de poids.

Si vous êtes en surpoids, commencez par faire des exercices physiques. L’idéal est de pratiquer des activités physiques au moins trois fois par semaine et d’associer ces activités à un régime alimentaire sain et équilibré. Si vous n’avez pas le temps d’aller dans un gymnase, vous pouvez mener au quotidien de petites actions qui entraînent une perte de poids. Il est possible de prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, laisser la voiture dans le garage et faire de petits itinéraires à pied ou à vélo.

Petite solution anti-ronflement
Monter les escliers au lieu de prendre un ascenceur fait partie (avec le vélo, la natation et la course à pied) des petites activités physiques qui peuvent vous aider à perdre du poids et à arrêter de ronfler ou à en diminuer la fréquence.

Quel est le prix des oreillers anti-ronflement ?

Acheter le bon oreiller peut diminuer le ronflement de manière significative. Si vous utilisez un coussin dur pour dormir, vous pouvez arrêter le ronflement existant car votre tête sera plus haute que le reste de votre corps.

Les oreillers orthopédiques ont été créés pour soutenir la tête et le cou pendant le sommeil. Ils maintiennent également votre mâchoire dans une position correcte, vous permettant de respirer correctement et sans bruit.

Faire de la musique comme solution anti-ronflement

Chantez avant d’aller au lit. Selon une étude du Royal Devon and Exeter Hospital en Angleterre, ce truc simple peut aider les personnes qui ronflent en raison d’un manque de tonus musculaire dans la gorge. Les exercices gutturaux sont une autre solution. Selon des recherches, la pratique quotidienne de certains sons, telle que la prononciation de l’onomatopée «unga» dans des tons différents pendant environ 18 minutes, est une mesure efficace contre le ronflement. Jouer d’un instrument à vent, comme la flûte, exerce également les muscles de la région pharyngée et fait en sorte qu’une fois couché, les tissus mous de la gorge ne commencent pas à vibrer.

Réduire la consommation d’alcool et de tabac

Le tabac et l’alcool font partie des causes principales du ronflement. Pour cette raison, limiter votre consommation d’alcool et de cigarettes peut aider à prévenir le ronflement.

La consommation d’alcool peut être un problème, surtout si vous buvez suffisamment avant de vous coucher. La raison en est que l’alcool détend les muscles de la gorge et réduit également les défenses naturelles contre l’obstruction des voies respiratoires.

Les sédatifs, les relaxants musculaires et les somnifères provoquent dans votre corps exactement la même chose que les boissons alcoolisées. Évitez-les autant que possible.

Existe-il des remèdes de grand-mère contre le ronflement ?

Comment arrêter de ronfler sans acheter des remèdes à prix d’or à la pharmacie ? Toutes les personnes qui ronflent ne doivent pas nécessairement consulter un médecin ou subir une intervention. Dans de nombreux cas, des remèdes maison peuvent vous aider à arrêter de ronfler ou à le faire moins souvent.

L’huile d’olive est un autre grand allié pour arrêter de ronfler. C’est un remède utilisé depuis les temps anciens et qui a une grande efficacité. Pour ce faire, il suffit de mélanger un verre d’huile d’olive et 50 grammes de rue dans un récipient hermétique. L’ensemble restera couvert pendant deux semaines, puis l’huile sera retirée et conservée dans un autre conteneur. Il faudra l’appliquer sur les tempes et le cou avant de dormir. Les résultats peuvent être surprenants.

L’un des remèdes de grand-mère est l’inhalation de menthe et d’eucalyptus. Ces deux composés ont un grand pouvoir pour ouvrir les voies respiratoires et adoucir la gorge. Il est préférable de faire ces inhalations avant d’aller au lit. En outre, il est recommandé de déposer quelques gouttes au niveau de la tête du lit.

Nous connaissons tous les excellentes propriétés du miel. L’une de ces propriétés c’est que le miel est un excellent expectorant naturel. Il aide à contrôler les infections de la gorge, à réduire l’irritation des voies respiratoires, à éliminer les mucosités, etc. Tous ces facteurs peuvent être à l’origine du ronflement. Pour en profiter, il suffit de se gargariser avec une infusion faite d’une demi-tasse d’eau, de feuilles de framboisier et de deux cuillères à soupe de miel.

Solution anti-ronflement
La perte de poids constitue une surprenante solution anti-ronflement.

Des produits achetés en pharmacie peuvent-ils vraiment constituer une solution anti-ronflement efficace ?

Oui, il est possible d’arrêter de ronfler en utilisant des médicaments. Mais pour cela, il est nécessaire que les causes du ronflement soient bien définies. Dans certains cas, la solution anti-ronflement est simple: perdre du poids, pratiquer des exercices d’aérobic, cesser de fumer, modérer la consommation de boissons alcoolisées et de médicaments à effet sédatif, porter une ceinture etc.

Contenu de votre boite AirSnore

La perte de poids chez ceux qui ont un IMC supérieur à 25 kg/m² constitue une solution anti-ronflement efficace. Une étude menée à l’Université de Floride auprès de gros ronfleurs a montré que la perte de seulement 3 livres (environ 1,36 kg) permettait de réduire le nombre de ronflements par heure de 320 à 176. Chez les patients ayant perdu au moins 7 livres (près de 3,18 kg), le nombre de ronflements par heure était tombé à seulement 14.

Dans certains cas cependant, trouver la solution anti-ronflement n’est pas si simple. Certains patients atteints de rhinite chronique ou de sinusite doivent être suivis par un otolaryngologiste. Si les voies nasales ne sont plus encombrées, le patient cessera difficilement de ronfler.

Une situation similaire est présente chez ceux qui ont une déviation du septum nasal. Dans ces cas, la chirurgie visant à corriger ce défaut anatomique est généralement la seule solution anti-ronflement pertinente.

Le dentiste peut également aider dans certaines circonstances en indiquant l’utilisation d’un appareil intra-oral qui aide à corriger la position de la langue et du voile du palais pendant le sommeil, réduisant ainsi le risque d’obstruction.

Chez les patients présentant un ronflement intense, acheter en pharmacie un dispositif à pression positive continue est une solution anti-ronflement à prendre en compte. Le CPAP est un traitement qui consiste à utiliser une machine ventilatoire qui fournit de l’air sous pression à travers un masque qui doit être fixé au patient avant de se coucher. Ce dispositif qui s’achète en pharmacie réduit le nombre d’événements respiratoires la nuit, réduit la somnolence pendant le jour et améliore la qualité de vie du patient.

Découvrez la solution anti-ronflement AirSnore, déjà plus de 80 000 adeptes

Meilleures solutions anti-ronflement
5 (100%) 1 vote[s]