Le test de l’horloge est un outil utilisé pour détecter la présence de démence ou d’éventuels troubles au niveau de l’attention et des fonctions exécutives. Il permet ainsi de dépister des signes liés à des problèmes neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer ou bien d’autres démences. Ce faisant, il fournit des informations utiles relatives aux capacités cognitives d’un individu. Simple et facile à administrer, le test de l’horloge constitue, de ce fait, une excellente méthode de dépistage des déclins cognitifs causés par des démences ou la maladie d’Alzheimer. Disponible dans plusieurs langues, il permet de repérer les patients affectés par la maladie d’Alzheimer, une démence ou d’autres troubles neurologiques.

Qu’est-ce que le test de l’horloge ?

Le test de l’horloge est une épreuve visuo-graphique qui nous permet d’évaluer les fonctions cognitives touchées par la démence ou la maladie d’Alzheimer, notamment :

  • la mémoire à court terme,
  • la compréhension des instructions verbales,
  • l’orientation temporo-spatiale,
  • la pensée abstraite,
  • la planification,
  • la concentration.

C’est un instrument psychométrique qui nous permet de dépister les troubles :

  • des capacités visuo-constructives (la capacité à assembler les éléments dans l’espace),
  • des fonctions exécutives ou des habilités qui nous permettent de nous adapter à la nouveauté et aux changements ; ce sont, notamment, le raisonnement, le jugement, l’organisation et la planification de tâches complexes.

Avec la réalisation de ce test impliquant plusieurs fonctions cognitives (l’analyse visuelle, les praxies, les capacités attentionnelles, les gnosies, les connaissances sémantiques et la compréhension du langage), plusieurs régions du cerveau sont stimulées (le lobe frontal, pariétal ainsi que les lobes temporaux).

Ce test administré à un patient par un professionnel de la santé ou un clinicien (souvent un médecin, un gérontologue, un psychologue ou un travailleur social) est disponible, en anglais, en allemand, en espagnol, etc. Il peut être effectué dans toutes les langues. La durée moyenne de passation est d’environ 2 à 3 minutes. Il est administré à un patient lorsque l’on suspecte un trouble neurocognitif tel que la maladie d’Alzheimer.

Il est souvent utilisé en combinaison avec d’autres tests de dépistage plus approfondis dans le cadre d’une démarche diagnostique.

Détecter la maladie d’Alzheimer

Détecter la maladie d’Alzheimer ou une démence est possible avec le test de l’horloge

Mode opératoire

Le test de l’horloge se déroule dans un environnement calme, loin de tout bruit ou de tout objet de distraction. Une feuille blanche et un stylo sont fournis au patient avec, par ailleurs, des consignes de passation. Il lui est demandé de dessiner une horloge ou le cadran d’une montre avec tous les chiffres et d’indiquer une heure donnée, par exemple 11 heures et 10 minutes.

Pour les patients qui ne sont pas capables de dessiner un cadran ou qui ont un trouble neurologique avéré, nous leur proposons une feuille avec un cercle pré-dessiné et nous leur demandons de disposer des chiffres dans le cadran et de représenter une heure précise. Beaucoup d’administrateurs choisissent 11 heures 10 minutes, mais il est possible d’opter pour d’autres heures, par exemple 3 h 20 minutes, 16 h 45 minutes….

Quelle que soit la version utilisée, (dessin d’horloge libre ou l’horloge pré-dessinée), le mot ‘’aiguille’’ n’est pas employé. Ainsi, il n’est pas demandé aux patients de dessiner deux aiguilles, mais d’indiquer ou de représenter une heure précise. Pour la passation de ce test, il n’y pas de temps limite, mais le patient ne doit pas regarder sa montre ou une pendule. Les consignes de passation peuvent être répétées, mais aucune aide ne doit être apportée au patient.

Comment les résultats sont-ils interprétés ?

Nous évaluons le score au test de l’horloge en fonction de plusieurs éléments, notamment, la bonne représentation ou la proportion des aiguilles, l’ordre des chiffres ou l’emplacement de ceux-ci en fonction de chaque heure…

Il existe plusieurs systèmes de cotation servant à discriminer les déficits cognitifs chez les patients à travers le test de l’horloge. L’attribution du score varie en fonction du système de cotation utilisée.

Avec un système de cotation qui se distingue par un score de 10 points, nous attribuons les 10 points lorsque :

  • le dessin est normal (au cas où il est réalisé par le patient),
  • la présence de tous les chiffres et un emplacement approximativement correct de ceux-ci,
  • l’aiguille des heures est bien différente de celle des minutes.

En fonction des erreurs commises, des notes allant de 9 à 1 sont attribuées au patient. Il obtient 01 point lorsque tout est faux.

Après la passation du test, nous pouvons établir le caractère normal ou pathologique des résultats obtenus. Le score est normal lorsqu’il est compris entre 7 et 10 ; il est limite lorsqu’il est égal à 6. Un score qui est égal à 5 et en dessous, est un indice d’une détérioration pathologique. Ce score doit faire suspecter une démence et entraîner une évaluation plus approfondie.

Quels sont les avantages du test de l’horloge ?

  • Le test de l’horloge est facile à administrer et ne requiert pas des formations particulières avant de procéder à une administration auprès d’un patient.
  • C’est un outil de dépistage rapide. Il permet de dépister dans un délai assez bref, une personne affectée par une éventuelle démence. Le temps de passation n’est pas long, en moyenne 2 à 3 minutes, voire moins de 5 minutes.
  • Il permet de mettre en évidence une apraxie visuelle et constructrice.
  • Le test est associé à une facilité d’exécution et de cotation.
  • Il est, généralement, bien accepté par les patients, notamment qui ceux sont caractérisés par une durée d’attention limitée.
  • Il est caractérisé par une bonne sensibilité et un degré élevé de spécificité qui permettent d’apprécier, de façon concomitante plusieurs fonctions cognitives.
  • Il possède des propriétés psychométriques, notamment la fidélité (inter-juges, test-retest). C’est un test valide qui permet une meilleure identification des patients affectés par un trouble neurocognitif léger.
Test de l'horloge

Le test de l’horloge est simple à mettre en place

Quelles sont les limites du test de l’horloge ?

  • Le test de l’horloge est un test non verbal qui ne permet d’évaluer les capacités langagières du patient, ni les capacités mnésiques, notamment la mémoire épisodique.
  • De façon isolée, il ne permet pas d’effectuer une évaluation approfondie des fonctions cognitives. Un bilan plus approfondi requiert d’autres tests. Neurologiques.
  • Il existe plusieurs approches en ce qui concerne la cotation des résultats.
Test de l’horloge
4 (80%) 2 vote[s]